[No spoil] Nouveautés / En cours

Ici, c'est pour discuter des animés au fur et à mesure qu'ils sont diffusés !

En revanche, le but de ce thread, c'est que tout le monde dans l'assos puisse découvrir des animés. Donc on essaie d'éviter tout spoiler ! Si vous souhaitez discuter à mots ouverts des derniers twists, hésitez pas à créer un thread dédié à l'animé. :)

Quand vous parlez d'un anime pour la première fois sur le thread, essayez de nous faire un petit résumé et votre avis. Vous pourrez réutiliser ça pour créer le thread spécial sur l'anime en question :)

C'est parti !

Comments

  • edited January 2015

    Je me suis lancé dans Terror in Resonance, de Shin'ichirō Watanabe.

    Genre, le réalisateur de Cowboy Bebop.

     

    Bon, le pitch est assez original : l'animé tourne autour de deux gamins qui sont en fait des ... terroristes. Du coup, on est très vite pris dans la série, à la mise en scène assez épurée, et donc la gravité du thème passe bien. Toutefois, ne vous attendez pas à quelque chose de trop profond, on retombe vite dans le clichés des jeunes héros traumatisé par leur enfance, et on se retrouve dans un mind game triangulaire à la Death Note (en un peu plus simple et orienté action, mais loin d'être anecdotique).

    Seulement, y a pas à dire, Watanabe Shin'ichirō, ça claque. C'est ultra-prenant, le format de l'histoire est très épisodique mais le status quo évolue vraiment d'un épisode à l'autre, et si j'ai pas pu m'empêcher de m'enfiler 6 épisodes en 2 jours, en période de DE, c'est qu'il y a du bon.

     

    Et puis là, d'un coup, en plein milieu d'une scène ultra-tendue où le status quo est sur le point de se renverser totalement, il y a ... une partie d'échecs.

    Genre, le pire cliché de l'animation japonaise moderne qui débarque de nulle part.

    Terror in Resonance arrivera-t-il à se rattraper ? Je vous dis ça au prochain épisode ... (de toute façon personne a accès à ce que j'écris pour l'instant, alors faites pas chier é_è)

    Edit : Bon, ben, en fait c'est grave cool jusqu'au bout, et ça va totalement le coup. :3

  • Je l'ai fini après que tu l'ai proposé sur le groupe FB ! Bah, c'était un très bon choix !

    Les gens qui me connaissent savent que c'est assez rare pour moi de finir un animé aussi vite. Bon il fait que 11 épisodes mais il est très sympa. A voir donc.

  • edited February 2015

    Pour conclure rapidememnt ce que je disais précédemment, Terror in Resonance c'est très bon, avec un message politique osé pour un animé, et une bonne fin (ce qui est pas si courant).

    Mais surtout, alors que je m'étais promis d'arrêter de poster ce soir, je me suis dit que j'allais tranquillement me mater le premier épisode de The Tatami Galaxy. Et ça y est, faut que j'en parle, je suis over-hypé.

     

    Ca parle de la vie étudiante et amoureuse de façon assez rock'n'roll, c'est original, sans détour, ça a un rythme ouf, et j'ai pouffé de rire plusieurs fois devant mon PC. On peut y voir une claire influence Bakemonogatari-esque (c'est d'ailleurs sorti un an après la série), mais la série se démarque beaucoup, et efface beaucoup des gimmicks un peu pompeux qui, je peux le concevoir, peuvent rebuter dans la série de Shaft. (Là, c'est du Madhouse, donc aucune raison de pas accrocher)

    En parlant de rock'n'roll, la série est dotée d'une patte graphique assez spéciale, un peu déroutante, mais on s'y fait très vite, et c'est au final très agréable à regarder. Cette patte, c'est celle celle de Yusuke Nakamura, un artiste que j'aime beaucoup (exemples), notamment connu pour avoir dessiné les pochettes d'album de ... Asian Kung-Fu Generation (Haruka Kanata, Rewrite, 2 des meilleurs openings ever), rien que ça. Et forcément, AKFG signe l'op de l'anime.

    Enfin bref, si ça continue comme ça, dès que j'ai fini j'ouvre un topic pour vous en parler en détail :3

    Et sinon, j'ai commencé Kara no Kyokai. C'est très bon, mais l'ambiance est vraiment lourde, faut que je trouve le courage de regarder la suite.

  • edited February 2015

    Kara no Kyoukai est super métaphysique. Pour faire simple, c'est l'oeuvre littéraire majeur de Kinoko Nasu (Fate/Stay Night, Tsukihime), qui est un peu le fondement de tout son univers. Le thème de  la mort, de la percetion de la vie, mais surtout, de l'origine de toute chose sont très présentes. Et je l'avoue que même si j'adore tout ça, l'ambiance est assez pesante. Après, je sais pas faut voir comment sont écrits les bouqins ^^.

Sign In or Register to comment.